La cité fortifiée de l'Alhambra de Grenade
Réalisé par "Fleurs d'Islam".

Sommaire général

La ville de Grenade fût certainement fondée au Xe siècle avant l'ère chrétienne par les phéniciens qui la dotèrent d'une fortification. Les romains s'y installèrent au IIIe siècle av.l'EC. Après la conquête musulmane (VIIIe siècle de l'EC), Grenade dépendra de l'Emirat de Cordoue.

Nouveau !!!
Venez découvrir le patrimoine islamique...
...vu du ciel !

Sept siècles plus tard, Grenade sera l'un des derniers bastions musulmans d'Espagne conquis par les rois chrétiens. En 1492, Mouhammad XII signe la capitulation et remet la ville aux rois chrétiens sans combats. De nombreux musulmans resteront encore quelques années dans la ville qui fût louée par les poètes. Après plusieurs révoltes populaires réprimées, ils seront forcés à la conversion ou à l'exile.

 La cité fortifiée...



Crédit photo : N. Ruscon (2001)

L'Alhambra se dresse sur un éperon rocheux, premier contrefort de la chaîne montagneuse de la Sierra-nevada. Ses remparts surplombent les vieux quartiers de la ville de Grenade : l'Albayçin et le Sacramonte. Si dans ces quartiers les habitations de l'époque ne furent que très rarement conservées, on y rencontre l'héritage de la présence musulmane, la madrasa Youssouf Ier, des mosquées transformées en église, les hammam, les patios ombragés et leur petit jardin, les ornementations décoratives de céramique (azulejos) et décorations d'arabesques, et quelques vestiges de palais et des portes de la ville.

L'Alhambra s'étend sur une plate-forme étroite d'environ 720 mètres de long sur 220 mètres de large. Cette colline est surnommée la "Sabîka".
La première mention de la ville rouge, en langue arabe "al-hamra" remonte à l'an 860 de l'ère chrétienne (cette première ville n'a pas été conservée jusqu'à nos jours). C'est de ce nom arabe que provient le nom de l'"Alhambra". Le Citadelle rouge des rois Nasrides, "al-qal'a al-hamrâ'", deviendra célèbre pour la pierre de pisé de ses murailles qui rougoient dans le soleil couchant.

Partie la plus ancienne de l'Alhambra, l'Alcazaba, forteresse remontant au XIe siècle de l'ére chrétienne, fût fondée sous la dynastie des rois Zirides. Construite à la pointe occidentale de la colline de l'Alhambra (Sabîka), elle est de forme triangulaire et domine la ville de Grenade sur deux de ses côtés. Elle bénéficie donc d'une protection naturelle decisive et fût dotée de plusieurs tours de défense massives.


A l'intérieur des remparts de l'Alcazaba, qui constitue la partie la plus ancienne de l'Alhambra, seules subsistent les fondations de ce qui fût les habitations de la garnison militaire. L'étude des vestiges du quartier militaire a révélé la présence de dix-sept appartements, d'un bain, d'une cuisine collective, de divers dépôts, de casernes et d'écuries, ainsi que d'une citerne.

L'Alcazaba possèdait également un ensemble de cachos souterrains, les mazmorras, de triste réputation à l'époque chrétienne, accessible par un système de cordages.
Quelques dates de l'Espagne musulmane
711
Début de la conquête de l'Espagne, menée par Tariq Ibn Ziyad et pour le compte du gouverneur omeyyade Moussa Ibn Nassir,
720
Prise de Barcelone et de Narbonne (frontière nord de la province d'Andalousie),
732
Défaite des armées musulmanes à Tours et Poitiers,
751
Perte de Narbonne les pyrénées marquent la frontière nord,
756
Abd al-Rahman fonde l'Emirat de Cordoue, fuyant la chute de la dynastie omeyyade renversée par les Abbassides (750),
1031
Eclatement de l'Andalousie en petits royaumes (Taïfas),
1237
Grenade devient capitale du royaume Nasrides (sultan Mouhammad Ibn Youssouf Ibn Nasr),
1333-1391
Apogée culturel du royaume des Nasrides,
1492

Capitulation de Mouhammad XII qui cède Grenade aux Rois Catholiques.

Quelques dates de la vie de l'Alhambra de Grenade
860
Première mention de l'existence de la ville rouge, "al-hamra", qui donnera son nom à l'Alhambra. Cette ville n'a pas été conservée jusqu'à nos jours.
10XX
Fondation de la partie fortifiée (l'Alcazaba) de la futur cité par la dynastie des Zirides,
122X
Fondation de la cité palatine par les Nasrides avec ses premiers remparts et tours. Grenade devient capitale du royaume Nasrides en 1237
1302-1309
Règne de Muhammad III, développement du centre-ville de l'Alhambra, la "Medina",
1333-1354
Règne de Youssouf Ier, construction du palais des "Comarès" des grandes portes de la ville et de la tour de la "Cautiva".
1362-1399
Règne de Muhammad V, construction de la cour des lions.
1408-1417
Règne de Youssouf III, construction du palais du Partal
1492
Capitulation de Mouhammad XII, invasion des chrétiens. Renforcement des murs de la ville et ajout de bastion circulaires permettant de soutenir le feu de l'artillerie.
1526
Lancement de la construction du palais "renaissance" de Charles Quint au milieu de l'Alhambra, certainement à l'emplacement de la nécropole royale. Ce palais ne sera jamais utilisé et la toiture terminée au 20ème siècle (!).

Note: Toutes les photos et illustrations présentes sur cette page sont protégées par un droit de copyright. Pour toute information, .

[retourner au sommaire]


Sommaire général

Retourner à l'accueil...